War On Screen - Festival International des cinémas de guerre

RÉTROSPECTIVE : COMÉDIE, PASTICHE ET BURLESQUE

RIRE ET GUERRE


Comme la comédie, la guerre n'est-elle pas perte de sens, désordre, désorientation? Les vrais films de guerre ne seraient-ce donc pas ceux qui tournent en dérision cette abdication de la raison?

Mais comment rire de cette folie? Et dans le rire jusqu'où peut-on aller? Peut-on tout se permettre? Les approches varient en fonction des époques, des pays et évidemment des réalisateurs eux-mêmes et du genre qu'ils choisissent. Avec Les Marx Brothers on est dans la farce délirante et burlesque, qu'on retrouvera chez les Monty Python : tout est possible puisque rien n'a de sens. Chez Rappeneau on est dans la pure comédie où la guerre devient un remède à l'ennui comme dans Les Folles années du twist où la guerre est surtout est un moyen de s'enrichir et de s'amuser. Chez Risi la guerre et ses conséquences sont traitées avec ironie et amertume, alors que Verhoeven fait le choix de la parodie et de la satire violente qu'on avait déjà chez Altman avec plus d'humour...

Le rire s'étrangle souvent et un film comme To Be or Not To Be (Jeux dangereux) nous régale encore car il est toujours déstabilisant: Qui aurait pensé en 1942 qu'on pourrait faire de l'humour sur les camps de concentration ? Le meilleur rire ne serait-il pas celui dont on ne se croyait pas autorisé? Quel soulagement qu'un réalisateur comme Chris Morris dans Four Lions ait pu récemment nous raconter avec humour l'histoire de 4 crétins de djihadistes préparant un attentat!

Comme nous avons décidé de privilégier la diversité des approches, des origines et des conflits, certaines grandes comédies de guerre n'apparaissent pas mais elles seront présentes dans les prochaines éditions du festival ou dans les films en soirée exceptionnelle comme cette année Tonnerre sous le Tropiques ou encore Le Cochon de Gaza.

Quoi qu'il en soit, face à la pulsion de mort à laquelle nous invite naturellement la guerre, laissons-nous emporter par des explosions de rire !


LES FILMS


DER GROSS MÉCHANT LOUP de Tex Avery (1942)

TO BE OR NOT TO BE de Ernst Lubitsch (1942)

QU'AS TU FAIS À LA GUERRE, PAPA? de Blake Edwards (1966)

SMALL SOLDIERS de Joe Dante (1998)

LA SOUPE AUX CANARDS de Leo Mc Carey (1933)

LE BON, LA BRUTE ET LE CINGLÉ de Kim Jee-Woon (2008)

LA VIE DE CHATEAU de Jean-Paul Rappeneau (1966)

STARSHIP TROOPERS de Paul Verhoeven (1997)

MONTY PYTHON SACRÉ GRAAL ! de Terry Jones et Terry Gilliam (1975)

WE ARE FOUR LIONS de Chris Morris (2010)

LES FOLLES ANNÉES DU TWIST de Mohamoud Zemmouri (1984)

UNE VIE DIFFICILE de Dino Risi (1961)

RIEN QUE POUR VOS CHEVEUX de Dennis Dugan (2008)

M*A*S*H de Robert Altman (1970)

Partenaires Institutionnels